My natural hair journey | Cheveux crépus: mon évolution capillaire

Hello lovelies,

Today I will talk about my natural hair journey, I will explain why I decided to go natural and how long I’ve had it for.

I first relaxed my hair when I was 10 (behind my mom’s back) because she always said I’d have to wait until I’m 18 to relax them. I would relax my hair twice or three times a year, but I always hated the process, because of the scalp burns and crust you’d get afterward. Because I didn’t relax them on a regular basis, I’d always have 2 hair textures: relaxed ends and natural roots.

 

Coucou les filles,

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon évolution capillaire, je vais vous expliquer les raisons pour lesquelles j’ai les cheveux naturels (crépus), pourquoi j’ai décidé d’arrêter le défrisage, et depuis combien de temps je les aie ainsi.

J’ai défrisé mes cheveux  pour la 1ère fois quand j’avais 10 ans, sans que ma mère soit au courant parce qu’elle disait toujours que je devais attendre d’avoir mes 18 ans pour pouvoir les défriser. Depuis lors, je les défrisais deux ou trois fois par an, mais je n’amais pas le faire à cause des brûlures et des croûtes que vous obteniez sur le cuir chevelu le lendemain du défrisage. Et comme je ne les défrisais pas de façon régulière, j’avais deux textures, les pointes défrisées et les racines naturelles.

2010 – Relaxed hair | Cheveux défrisés

I was very classic with real hair, I’d wear wigs, weaves, or have braids but I never did anything crazy. As a result, in 2011 I decided to do something that I never did before: CUT IT ! It was the first time in my life that I’d cut my hair, to be honest, that day, I was quite emotional and I almost cried. Unfortunately, the hairdresser didn’t cut it the way I wanted. We all know these hairdressers who “know” their job, and don’t want to listen you (the client) when you tell them what you exactly want on your head. Initially I was sad to cut my hair, then I was sad because I didn’t have the hairstyle I wanted but hey life goes on.

J’étais très classique avec mes vrais cheveux, je portais des perruques, des tissages, je faisais des tresses mais je n’avais jamais osé. Par conséquent, en 2011, je décida de faire quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant: LES COUPER ! C’était la première fois de ma vie que je coupais mes cheveux, et pour vous dire la vérité, ce jour-la, j’étais émotive et j’avais failli pleuré. Malheureusement, la coiffeuse ne les avait pas coupé comme je le voulais. On connait toutes ces coiffeurs qui “connaissent” leur métier, et qui ne veulent pas vous écouter (vous, le client) quand vous leur dites ce que vous voulez exactement sur votre tête. D’abord j’étais triste de me couper les cheveux, et maintenant j’étais triste parce que je n’avais pas la coiffure que je voulais, mais bon c’est la vie.

2011 – Short hairstyle | Coupe courte

Couple months later, before going on holidays I wanted to do something crazier ! Yep, crazier that cutting my hair: DYE IT. I went to the hairdresser (another one) with Beyonce’s pictures stating that I wanted the colour that on the pictures. Again, I came out with a different colour, but this time I liked it, I thought the colour suited me well.

Quelques mois plus tard, avant de partir en vacances, je voulais faire quelque chose d’encore plus fou ! Yep, plus fou que me couper les cheveux: LES COLORER !  Je suis allé chez le coiffeur (un autre) avec les photos de Beyoncé, en spécifiant que je voulais la même couleur que celle qu’elle avait sur les photos. Et pour la deuxième fois, on ne m’avait pas écouté et je suis sorti du salon avec une couleur que je n’avais pas demandé, mais cette fois-ci j’aimai bien, je trouvai que la couleur m’allait bien.

I loved this hairstyle, but rocking it was hard ! I don’t know how you girls do it but have relaxed and dyed hair requires a high level of maintenance. Even though I did treatments weekly, they’d always be dry, and damaged. Straightening them almost everyday also didn’t help. My hairstyle was time-consuming, and when my hair started growing, omg it was a visual disaster !

Five months later, in April 2012 I got fed up and tired of the hairstyle. I didn’t want to take care of it anymore, I didn’t want to relax my hair again so I decided to have a big chop by cutting all the relaxed and dyed hair. Once again, I didn’t know what I was throwing myself into…

J’adorais cette coiffure, mais l’a porter ne fut pas de tout repos ! Je ne sais pas comment vous faites les filles, mais avoir les cheveux défrisés et colorés nécessite un niveau d’entretien élevé. Bien que je faisais des traitements une fois par semaine, ils étaient toujours secs et abîmés. Les lisser presque tous les jours ne m’avait pas non plus aidé. Cette coiffure me prenait beaucoup de temps, et quand mes cheveux ont commencé à pousser, alors la c’était une catastrophe visuelle !

Cinq mois plus tard, en avril 2012, j’en eu marre. Je ne voulais plus m’en occuper , je ne voulais pas les défriser à nouveau, alors j’ai décidé de faire un big chop en coupant tous les cheveux défrisés et colorés. Encore une fois, je ne savais pas dans quoi j’allais m’embarquer…

2012 – Big chop

 I also decided to stop wearing weaves because, I didn’t like the feeling of having it sewn onto my hair anymore.

The big chop itself was a good idea, but I was not prepared for what was coming. There was nothing much I could do because my hair was too short, so I’d only wear wigs. The process of waiting for it to grow was looooooooooonnnnnngggg, very long !

J’avais aussi décidé d’arrêter de porter des tissages, parce que je n’aimais plus la sensation de les avoir cousu sur mes cheveux.

Faire un big chop était une bonne idée, mais je n’étais pas préparée pour ce qui allait suivre. Je ne pouvais rien faire parce que mes cheveux étaient trop courts, alors je ne portais que des perruques. Attendre qu’ils poussent fut looooooooooonnnnnngggg, très long !

2013 – It slowly started to grow | Ils poussaient lentement mais sûrement 

2014

I thought by year 2 I would have had long, shiny, curly hair like the girls you see on Youtube. But I was mistaken ! I felt like it wasn’t growing, Youtube and Google even made it worse.

Je pensais que d’ici la 2ème année j’aurai eu des cheveux longs, soyeux,et bouclés comme les filles de Youtube. Mais je m’étais trompé ! Pour moi, mes cheveux ne poussaient pas, Youtube et Google ont fait qu’empirer les choses.

2015

I bought and tested so many hair products , I was doing treatments weekly, I bought new hair equipments (hair straightener, hair dryer) and I even took hair vitamins. I did everything to encourage growth nonetheless nothing helped. Furthermore, when I copied the hairstyles I saw on Youtube, it would never come out like it did on the videos (is it just me ?), at some point I got discouraged, and I almost relaxed my hair.

When I was about to give up, I became conscious that this is the hair that God gave me, I need to learn to accept and love it. I grew up not loving my hair, and I don’t think that’s good. When I was younger I wanted to have hair just like the girl on box ↓↓↓

J’ai acheté et testé tellement de produits capillaires, je faisais des traitements chaque semaine, j’avais acheté des nouveaux appareils électronique (fer à lisser, sèche-cheveux etc..), je prenais même des vitamines pour les cheveux. J’ai tout fait pour encourager la pousse, cependant rien ne marcha. De plus, quand je copiai les coiffures que je voyais sur Youtube, le résultat final ne ressemblait jamais à celui des filles sur vidéos (peut-être que c’est seulement moi…). À un moment donné je me suis découragé et j’ai failli défriser mes cheveux.

Quand j’étais sur le point d’abandonner, je me suis rendu compte que ce sont les cheveux que Dieu m’a donné, et qu’il fallait que j’apprenne à les accepter et à les aimer. J’ai grandi en aimant pas vraiment mes cheveux, et je ne pense pas que ce soit une bonne chose. Quand j’étais plus jeune, je voulais avoir les cheveux comme la fille sur la boîte ↓↓↓

We all know this girl ! | On connait toutes cette fille !

We are the mothers of the next generation, we need to love our hair first so that we can teach our daughters to love theirs. We need to learn about hair maintenance so that our daughters will be able to take care of theirs. I want my future daughters to be proud to have kinky and curly hair, I don’t want them to grow up not liking their hair like me.

Nous sommes les mamans des futures générations, il faut que nous aimions  nos cheveux, afin que nous puissions enseigner nos filles à aimer les leurs. Il faut que nous apprenions sur l’entretien de nos cheveux afin que nos filles puissent prendre soin des leurs. Je veux que mes futures filles soient fières d’avoir des cheveux crépus et bouclés, je ne veux pas qu’elles grandissent en aimant pas leur cheveux comme moi.

2016

Now I am proud to say that I do love my hair ! It took me some time, but I got there in the end. When I stopped focusing on my hair growth, I was able to enjoy it more. I often wear protective styles: wigs or braids, because, taking care of it is time consuming, and I like to switch it up a little.

Aujourd’hui je suis fière de dire que j’aime mes cheveux ! Ce n’était pas toujours le cas, il m’a fallu du temps, mais à la fin j’y suis arrivée. Quand j’ai arrêté de me focaliser sur la pousse de mes cheveux, j’ai pu apprendre en profiter. Je porte souvent des coiffures protectrices: perruques ou tresses, parce que, prendre soin  de ses cheveux demande du temps, et j’aime bien changer de style capillaire.

2017

This year marks my 5th year being natural. No one thought I’d make it this long, but I did and I’m still doing it. To be honest, I don’t think I’ll relax my hair ever again, but they say never say never.

Girls, I know the never-ending journey is long and challenging, but hang in there, because it worths it.

Cette année marque ma 5ème année étant naturelle. Personne ne pensait que j’aurai tenu aussi longtemps, mais je l’ai fait et le combat continue. Pour vous dire la vérité, je pense pas que je redéfriserai mes cheveux, mais à ce qui parait, on ne dit jamais jamais.

Les filles, je sais que l’aventure est longue, et qu’il y a des moments difficles. Mais accrochez-vous parce que le jeu en vaut la chandelle.

 

I hope you liked this post. Don’t hesitate to comment and share ! Also, don’t forget to subscribe to receive an email when a new post is published. Xoxo

J’espère que vous avez aimé cet article. N’hésitez pas à commenter et partager ! Et surtout, n’oubliez pas de vous abonner pour recevoir un email à chaque nouvelle publication. Bisous

Share

2 Comments

  1. Paleo 14th April 2017 / 3:14 pm

    J’adore ce post 👍🏼👍🏼👍🏼

    • lamumubeauty 27th April 2017 / 11:22 pm

      Merci 🙂

Leave a Reply